29/04/2010

0230 - interlude sous le magnolia


Recroquevillé dans sa feuille,
Sëoh soufflait consciencieusement dans le bec de son étendeur volumétrique.
Jusoth s'abandonnait à observer Sëoh,
concluant que l'été pourrait être particulièrement chaud, quand soudain,
Sëoh souffla si fort que la ramille bascula dans sa gaine.
A présent qu'il avait inventé un genre de prodige tournant à réaction,
par intermittence, Sëoh, la fiole pendante,
était tout craché, une sorcière à l'épais blase, caracolant sur sa balayette.
En dépliant l'oreille on pouvait saisir le petit rire brocardeur de Jusoth.

laylacarina

2 commentaires:

FreZ a dit…

Oh Sëoh ! Jusoth quand même ?

laylacarina a dit…

FreZ> poirote au moins jusqu'au 22 septembre :)