25/08/2009

0159 - l'oiseau de paradis



S'il chante, c'est qu'il est deux,
C'est qu'il est heureux
Dans son monde à lui.
Il me l'a dit,
L'oiseau de paradis.
Si tu vas chez lui,
Tu verras qu'il parle peu
Mais demande lui
Qu'il chante mieux.

L'oiseau de paradis
Chante toute la nuit
Dans sa cage à demi
Emplie d'eau de vie.
L'oiseau de paradis
Chante toute la nuit,
Fermant sa porte au bruit
Du monde qui l'ennuie.

S'il chante, c'est qu'il est deux,
C'est qu'il est heureux
Dans son monde à lui.
Laisse le lui.
Ne mets pas de l'huile sur le feu,
Sur son toit de tuiles,
Et son carré de ciel bleu
Mais demande lui
Qu'il chante mieux.

Gérard Manset

5 commentaires:

violaine a dit…

C'est de la bonne que tu fumes?

lili a dit…

il fait un peu peur ton paradis, c'est pour cela qu'il est attirant (le retour de la trouillarde ! ;))

laylacarina a dit…

violaine> pas d'acide, pas d'herbe, pas d'opium, pas de panaché, pas de coca, pas de colle, pas d'achat compulsif, pas de pavot, pas de tabac, pas de télévision, pas de sms, lsd, pcp, psm... juste l'essentiel. ;)

lili> salut trouillarde, c'est seulement maintenant que tu rentres à la maison ? :)

FreZ a dit…

C'est pas très bon à manger, hein, les plumes...

christian.c a dit…

Belle image enigmatique et bon clin d'oeil à gérard manset